MASTERS PIECES | WHY ME FACE


LES GUIGNOLS DE L’INFO

Céline BERCHICHE


Docteur en histoire de l’art Membre de l’AICA (Association Internationale des Critiques d’Art)

Charly Ho aime jouer avec les codes qu’ils soient picturaux, sociaux ou autres. Dans cette nouvelle série il s’attaque à un symbole « de toute une époque: « les Guignols de l’info ». Afin de protester contre l’arrêt, en juin 2018, de cette émission très populaire dès sa création (1988), il sort aujourd’hui ces figures de l’oubli auquel la fin du programme les a condamné. Dans ce rendez-­‐vous cathodique quotidien où parfois la marionette devenait plus populaire que l’homme politique lui-­‐même ou son incarnation, brouillant ainsi toujours plus, les lignes entre le réel et la représentation d’un réel transformé par le prisme médiatique.

Dans cette série, il a choisi de photographier non pas la marionette finie, mais son brouillon, son masque : les moules en latex ayant servi de base. Loin des portraits officiels tronant dans les mairies, ces photographies nous montrent des visages dont ressortent des caractères physiques se confondant avec le caractère moral, bien avant la transformation finale, celle effectuée pour le public.

Photographier les sept présidents de la Vème République c’est, pour lui, rendre
hommage à la France et aux valeurs incarnées par la République. En les photographiant il rappelle à tout un chacun ceux qui ont fait l’histoire de France et n’ont manqué, comme dans les portraits Fine Art, ni de succès, ni de talent et ont su faire preuve de volonté et de courage.


A travers les pièces maîtresses les Guignols de l’infos, je rends hommage à une création unique qui a marqué notre histoire et notre culture. Qui ne se souvient pas des Guignols de l’infos, un rendez-vous télé en famille. Les Guignols étaient bien plus que de simples marionnettes. Pour moi, ils font parti de notre culture, de la culture française. La légitimité des Marionnettes est une évidence pour la signature WHY ME, et elle est d’autant plus évidente avec les 7 présidents de la 5ème République qui incarnent incontestablement la Réussite et le Talent Français.

Je ne fais aucunement illusion aux Parties politiques, mais aux courages, aux sacrifices, et aux convictions de chacun de ses Hommes. Lorsque j’ai rencontré Alain DUVERNE, j’ai découvert un homme formidable. Sa sincérité me touchait, son authenticité attisait ma curiosité sur son histoire, et sur l’histoire de son bébé. Nous avions longuement discuté, nous avions partagé nos histoires, Nous avions feuilleté ses vieux albums photos, illustrant toutes les étapes de la création des Guignols. Par respect, j’ai demandé à Alain s’il me donner son accord pour utiliser les négatifs des moules qui serviront de base à mes travaux.

Il était important de partir sur les négatifs qui me rappellent ceux de la photographie. Cela me permettait de préserver une forme d’authenticité et de qualité de travail. »