THE ORIGINALS

C’est ce que j’appelle le créatif instantané. C’est une série d’étrangeté, prise sur le vif, presque sans réfléchir, limite inconscient. C’est l’envie de rendre beau ce qui est ordinaire. C’est aussi la volonté de partager mon regard posé sur un objet, c’est ma fascination pour la quête de l’esthétisme incontrôlée.
Instantané, parce que c’est un regard, c’est la pression automatique du doigt sur le déclencheur, c’est l’instant où l’objet me fait un signe pour me dire : je suis là, inscrit-moi dans le temps parce que je n’en ai plus beaucoup.
Étrangeté, parce que c’est bizarre que je puisse m’arrêter sur des futilités ; et c’est d’autant plus bizarre qu’il n’y ait aucun lien entre chaque photographie, car les auteurs photographes ont pour habitudes de présenter leurs œuvres sous forme de série photographique.
Si chaque objet a une âme, alors quelque part, je dois leur hommage en réalisant leur portrait.

0