STREET LIFE

Si toutes les rues ne se ressemblent pas, l’histoire s’accorde à dire que c’est dans la rue que tout se passe. On se souvient de la révolte des sans-culottes, de la crise de 29, de l’occupation allemande, et aujourd’hui encore, le rapport de force des Gilets Jaunes. On se souvient aussi des clichés de DOISNEAU, de CARTIER-BRESSON ou de SALGADO dans un registre un peu différent.

A travers mes clichés, je vous propose de découvrir avec mon point de vue, les différents courants de cette pratique, mêlant la géométrie, l’instinctif, l’anecdotique, le coloriste, le témoin extérieur, le portraitiste, les visions complexes, et le social. Mon désir de brouiller les pistes est évidement là pour proposer une vision différente en cassant tous les codes établis.
La photographie de rue reste toujours un exercice très difficile, mais combien enrichissant lorsqu’on prend le temps d’observer qu’on soit
photographe ou collectionneur.